Version imprimable du sujet

Cliquez ici pour voir ce sujet dans son format original

Forum du Musée Virtuel de l'Absinthe _ Les historiques _ Absinthe Romans Alloncle

Écrit par : Lord Henry Jan 31 2018, 05:20 PM

Ce week-end, j'ai eu la chance d'être convié à une dégustation d'absinthe historique chez Absenta; la fameuse Absinthe Romans.
Les photos et commentaires d'Absenta et Absenta Premier Fils devraient suivre bientôt. Voici ma petite review:

Avant trouble

Belle couleur ambrée, nez très agréable, l'alcool est puissant puis s'arrondit dans le verre. Les plantes sont là et invitent à la dégustation.

Trouble

Le trouble est lent et harmonieux; la couleur tire sur le jaune. L'absinthe est épaisse sans être crêmeuse. Le nez mouillé est envoûtant; un beau bouquet de plantes et une fraîcheur des arômes la feraient presque passer pour une jeune fille.

Goût

En bouche, c'est très rond, sucré (réglisse), un vrai bonbon avec un bel équilibre et des plantes bien présentes qui soutiennent l'ensemble.
Très peu anisée, son profil est assez unique. Ensuite, l'amertume de l'absinthe prend le dessus s'installe sur la langue sans être âcre. A chaque gorgée, on retrouve le même cycle et le même plaisir.

En conclusion, cette absinthe a conservé une fraîcheur, une puissance et une belle longueur en bouche. C'est comme un bonbon multi-couches très agréable.
Une absinthe atypique à découvrir sans bouder son plaisir.

Un grand merci à Absenta amen.gif de m'avoir offert cette dégustation. Difficile de boire quelque chose après mais avec une Mélusine de Duvallon de 2012 et une Verte Suisse de 2006 tout aussi appréciables, le niveau de la qualité a été maintenu. Une bien belle soirée passée autour de notre passion.

Écrit par : Balda Jan 31 2018, 06:30 PM

Ouf que ça fait envie smile.gif

Écrit par : Marc Feb 1 2018, 12:34 PM

Merci beaucoup pour cette review Lord !

Écrit par : Balda Feb 1 2018, 02:57 PM

Vivement les photos !

Écrit par : absenta Feb 2 2018, 02:39 PM

Que dire de plus que Lord Henry...

Avant trouble, je rajouterai, une belle odeur boisée avec une couleur feuille morte, "vintage".

Le trouble est magique, un parfum floral, frais et très équilibré domine.

Au goût, c'est une explosion! Un mélange complexe de saveurs boisées et sucrées avec une dominante de réglisse. Une amertume liée à la grande absinthe termine sur la longueur ce subtil breuvage. Un équilibre maitrisé avec une absinthe très peu anisée. Une rondeur parfaite qui ne mérite pas l'ajout de sucre.

Merci à Lord Henry et à Absenta Premier Fils d'avoir partagé avec moi ce moment magique.

http://www.casimages.com/i/180202032739975253.jpg.html

Vous pouvez observer Lord Henry en admiration pendant le trouble! biggrin.gif

http://www.casimages.com/i/180202032747273631.jpg.html

Écrit par : artémisia Feb 2 2018, 03:45 PM

La bouteille est belle ! La couleur aussi wub.gif
Cela devait être un moment sympathique

Écrit par : Balda Feb 2 2018, 05:26 PM


Écrit par : huelenn-c'hwerv Feb 2 2018, 05:36 PM

oui, ça donne envie ! smile.gif

Écrit par : Lord Henry Feb 3 2018, 09:47 AM

Merci beaucoup pour cette magnifique photo que je souhaitais absolument voir publiée. mad.gif

Écrit par : Marc Feb 5 2018, 09:58 AM

lol2.gif

Écrit par : Artemus Feb 8 2018, 09:18 PM

Bonsoir,
L'Absinthe Romans est donc délicieuse d'après les commentaires.
La dégustation a donc été un grand moment.
Question : A-t-on retrouvé la recette de cette Absinthe ? Ou bien cette recette est-elle perdue (ce qui la rendrait reconstituable uniquement par approximation) ?

PS : c'est la version à 65° qui a été dégustée, quid de la version à 55° et de la version à 68° ?

Écrit par : Marc Feb 9 2018, 08:05 AM

Non pas de recette, c'est ultra rarissime de retrouver une recette de distillateur d'époque.

Impossible de répondre à ta dernière question car cette cache ne contenait que la version 65° et la bonbonne dont le titrage est inconnu.

Écrit par : Lord Henry Feb 10 2018, 10:32 AM

J'imagine que tu as goûté les deux (bouteille et dame Jeanne). As-tu ressenti des différences à la dégustation?

Écrit par : Artemus Feb 10 2018, 12:58 PM

Merci beaucoup pour votre réponse Marc.
Je suppose que les distillateurs gardaient jalousement leurs recettes c'est donc pourquoi elles sont la plupart du temps introuvables.
La reconstitution d'une ancienne Absinthe est donc faite par approximation, n'est-ce pas ? (exemple : PF 1901)

Écrit par : Absenta_Premier_Fils Feb 11 2018, 03:16 PM

Nous ne saurons jamais quel goût avait une absinthe en 1900, sauf si quelqu'un a une machine pour se déplacer dans l'espace temps. Les absinthes pre-ban que l'on retrouve ont eu, au moins, 100 ans pour évoluer avec leur environnement ( chaleur, lumière, bouteille, ...). Quand aux recettes, même si elles sont respectées scrupuleusement, nous n'avons plus les mêmes plantes ni les mêmes sols, plus les mêmes alcools ni la même eau et donc plus le même produit. Pour en rajouter, les temps de macération, les alambics, les rectifications entre deux batchs, tout cela modifie le produit. Chaque absinthe moderne est un pur produit du distillateur même si il peut s'inspirer d'une recette ancienne ou d'un goût.

Écrit par : nono66 Feb 11 2018, 03:41 PM

superbe photos en tout cas sa donne envie

Écrit par : Marc Feb 11 2018, 04:40 PM

Citation (Lord Henry @ Feb 10 2018, 11:32 AM) *
J'imagine que tu as goûté les deux (bouteille et dame Jeanne). As-tu ressenti des différences à la dégustation?

Clairement oui, l'absinthe de la bonbonne est plus puissante en arômes et en saveurs. A mon avis la différence vient du fait qu'elle est non-filtrée (énorme dépôt au fond) et peut être même non-coupée.

Citation (Artemus @ Feb 10 2018, 01:58 PM) *
La reconstitution d'une ancienne Absinthe est donc faite par approximation, n'est-ce pas ? (exemple : PF 1901)

Les Jades ont été reproduites à partir d'analyses (Ted Breaux est chimiste de métier).

Écrit par : Marc Feb 11 2018, 04:48 PM

Citation (Absenta_Premier_Fils @ Feb 11 2018, 04:16 PM) *
nous n'avons plus les mêmes plantes ni les mêmes sols, plus les mêmes alcools ni la même eau et donc plus le même produit.

Clairement. C'est d'autant plus vrai au niveau des plantes que les terroirs et les chémotypes ont beaucoup changé en 100 ans.

Écrit par : Artemus Feb 12 2018, 02:04 PM

Merci beaucoup à tous pour vos réponses (particulièrement Marc et Absenta_Premier_Fils).

PS: Les Absinthes d'autrefois peuvent donc être reproduites à partir de documents sur les anciennes Absinthes ou à partir de leur analyse chimique. Mais apparemment, il reste quand même des incertitudes quant à la restitution des saveurs à cause de l'évolution du goût des plantes ainsi que de leurs caractéristiques "biochimiques".

Écrit par : Stevàn Feb 16 2018, 06:44 PM

Roh, jolie dégustation! rolleyes.gif Cette bouteille avec son étiquette est vraiment superbe. Lord, t'inquiètes j'aurais fais pareil et sûrement la même tête biggrin.gif

Écrit par : le comte de lautreamont Apr 19 2018, 10:50 AM

Citation (Marc @ Feb 11 2018, 06:40 PM) *
Clairement oui, l'absinthe de la bonbonne est plus puissante en arômes et en saveurs. A mon avis la différence vient du fait qu'elle est non-filtrée (énorme dépôt au fond) et peut être même non-coupée.



Bonjour Marc , je pense que la forme et la contenance du contenant jouent pour une part aussi .
J'avais de l'Enjôleuse fût de chêne 2010 en 70cl (bouteilles noires de VDA) et en magnum (1,5 litres verre teinté noir) , et elles ont clairement vieilli différemment .

Écrit par : Marc Apr 20 2018, 07:26 AM

Intéressant.
Et donc meilleure dans le magnum ?

Écrit par : le comte de lautreamont Apr 20 2018, 10:42 AM

Dans le magnum elle prenait comme un goût de "gnôle d'absinthe" alors qu'elle avait plus gardé le gôut de grande ds les 70cl elle était plus "fraiche" , les deux étaient très bonnes mais vieillissaient différemment .... Diffficile d'en préfèrer l'une a l'autre pour ma part , à chaque moment à chaque jours son absinthe ...

Écrit par : Stevàn Aug 19 2019, 06:46 PM

J'ai pu goûter cette absinthe ce week-end, celle en bonbonne, une historique au profil unique.

Un très beau trouble, épais, plutôt rapide, de belles volutes dorées.
Très puissante, elle m'a surpris au début, très capiteuse, ronde à souhait, des arômes complexes entremêlés. Peu anisée avec je pense de la réglisse, même si les plantes et le temps nous jouent des tours, mais c'était un vrai bonbon par moment. Par contre, une amertume tout à fait surprenante, j'ai mis un peu de sucre à la mi verre et ça passait mieux sans vraiment changer le goût de l'absinthe, chose rare. Je mets très souvent du sucre avec les historiques, ça révèle toujours des saveurs mais là non, pas spécialement. Une fin de verre longue, puissante.
A nouveau un moment rare, merci Marc wink.gif . Une absinthe très particulière, forte en arômes diverses, ronde, même lourde et une couleur fantastique. Une dernière chose, elle supportait très bien l'eau ce qui est très rare, en général il faut bien faire attention mais là pas de souci, un peu comme l'Edouard Pernod, une absinthe très charpentée là aussi.

Écrit par : Marc Aug 27 2019, 09:40 AM

Merci du retour poto smile.gif

Propulsé par Invision Power Board (http://www.invisionboard.com)
© Invision Power Services (http://www.invisionpower.com)