Version imprimable du sujet

Cliquez ici pour voir ce sujet dans son format original

Forum du Musée Virtuel de l'Absinthe _ Les Françaises _ Libertine Amer

Écrit par : Boggy Oct 9 2009, 11:54 AM

Couleur : bien, semble normal

Trouble : comme les bleues, rapidement

Goût : réglisse et anis, de l'absinthe non distillée (?), trop douce: a-t-elle été sucré avant de mettre en bouteille ?

Conclusion: "amer" doit se rapporter au contenu de thujone. Comme de bons pastis, un peu plus fort, cependant.


Écrit par : libellule70 Oct 9 2009, 03:25 PM

C'est vrai qu'elle est assez surprenante, mais je ne pense pas qu'elle soit sucrée.
De plus, pour sa Libertine, Devoille privilégie la petite absinthe, et non la grande comme la plupart du temps.
Mais l'absinthe est bien là, on la sent parfaitement à la fin de chaque gorgée après l'explosion de l'anis vert sur ta langue, les parfums fleuris amenés par la Véronique, elle enrobe le palais de son amertume, invitation à en boire une autre lol.gif
Moi je l'aime bien, sans être trop chauvain :wink:

Écrit par : Chris Oct 9 2009, 03:40 PM

Citation (libellule70 @ Oct 9 2009, 05:25 PM) *
De plus, pour sa Libertine, Devoille privilégie la petite absinthe, et non la grande comme la plupart du temps.


Pour la libertine 55° oui, la 68°AMER, c'est grande absinthe, la petite absinthe est utilisée ici pour la coloration..

Écrit par : Boggy Oct 9 2009, 04:52 PM

Je l'aurai maintenant et essaye de se concentrer sur l'absinthe et le pontica seulement.

Est-ce que n'importe qui peut vérifier la liste d'ingrédients ? Je pourrais avoir vu le "sucre" quelque part, peut-être c'était l'autre Libertine ou autre chose ?

à 1:1 le Veronica est très en avant

à 1:2 le Veronica mène au pontica

à 1:3 l'absinthe semble finalement dans l'après-goût, mais n'est pas assez amère

L'aroma : Veronica, anis, pontica, réglisse, absinthe. La finition est "BOLD", mais la structure est trop lourde, par conséquent mon soupçon de sucre. La version américaine du Libertine semble l'énumérer.

Écrit par : Hugue Racine St-Pierre Oct 15 2009, 12:26 PM

Moi j'ai gouté a la 55 et gouterai à la 68 Amer dans les prochains jours...

Écrit par : Hugue Racine St-Pierre Oct 20 2009, 01:53 PM

J'ai reçu une bouteille de la libertine 68 amer hier! Je suis surpris par cette absinthe que je m'attendais pouvoir comparer à la libertine 55. Et non c'est tout différend. On y reconnait la véronique mais cette fois avec un beau bouquet floral accompagnant le tout. Elle est très évolutive et l'odeur du bouquet change avec les minutes passés une fois l'absinthe prète à boire. On y note une note de grande absinthe macerée(coloration) mais un profil plus aromatique de la grande absinthe est bel et bien présente...je crois qu'il y en a de la distillé évidement aussi. J'aime les absinthe qui ont un punch amer donc je suis quand même bien servi avec elle. Je pourrais presque dire que je l'ai aimé plus que la verte de fougerolle(malgré qu'elle soit bien différente une de l'autre. Comparant la qualité au prix je suis satisfait. C'est le genre d'absinthe que je peux boire lentement sans être pressé de finir le verre comme il m'arrive souvent avec les bleues exemple. Ses odeurs et arômes sont très évolutives donc je préfère toujours laissé un peu le temps passé une fois le louche terminé. Mais il est évident que c'est un assemblage de distillat : ce qui n'est pas mal en tant que t'elle mais peut nuire selon moi a créer une harmonie parfaite entres les plantes. Je crois définitivement que distillé tout d'un coup aide à l'extraction et à l'harmonisation des composé volatiles des plantes(Ken m'en avait déja parlé).

Écrit par : Feluchon Oct 20 2009, 07:30 PM

Moi je serais bien incapable de faire la différence entre un mélange de distillats et une absinthe distillée en une fois. Tu as raison de dire que la 68 n'a rien à voir avec la 55. Elle est quand même bien plus charpentée.

Écrit par : Marc Oct 20 2009, 09:40 PM

Je suis d'accord avec toi Feluchon, et si on ne le savait pas, on ne le détecterait pas dans la dégustation.
De plus d'autres distilleries ajoutent des distillats de plante à la fin d'une cuite mais ce n'est pas connu donc on ne s'en rend pas compte :wink:

Écrit par : EdouardPerneau Oct 20 2009, 09:54 PM

différence minime certe mais pour quelqu'un qui veux le meilleur , je suspecte que certaines essences de plantes peuvent agir comme catalyseur et faire sortir des arômes et en empêcher quelques uns

Écrit par : Marc Oct 20 2009, 10:11 PM

Peut être mais tu ne m'enlèvera pas de l'idée que le fait de le savoir avant catalyse la dégustation elle-même :wink:

Écrit par : Hugue Racine St-Pierre Oct 20 2009, 11:23 PM

Ne vous énervez pas! :excited: Si je me fie à ceux qui disent être un assemblage et ceux que non je vois bien une différence.En passant les seules absinthes dont je suis sure que c'était un assemblage sont celle de DeVoille. Rajouter un distillat apres un distillat d'un bouquet complet ne parrait peut-être pas mais lorsque chacune des herbes sont distillé séparement la moi je le vois. Nommez d'autre absinthe moderne authentique autre que Devoille Qui fait cette pratique? Je ne parle pas du rajout d'un distillat mais vraiment tout les herbes distillé séparement.. En passant je n'ai jamais dis que cettre pratique était illégitime..

Écrit par : Hugue Racine St-Pierre Oct 20 2009, 11:34 PM

Mais c'est sure que le fait de le savoir d'avance pourrait alterer ma vision des choses...mais cette excuse pourrait s'appliquer à quasiment tout les opinions du monde entier et ce sur tout les sujets.

Écrit par : Hugue Racine St-Pierre Oct 20 2009, 11:36 PM

ET boggy il n'y as pas de sucre dans la liste des ingrédients....seulement Maceration et distillation de plantes et alcool.

Écrit par : Hugue Racine St-Pierre Oct 20 2009, 11:41 PM

Une absinthe douce-amère...elle est presque aggresive en aromes... ma blonde la sent partout dans la maison et dit quelle sent très fort. Jusqua maintement c'est une des absinthe de Devoille dont les arômes bougent le plus. Si je la compare à la verte de fougerolle exemple. Pour ce qui est de ses "Parisiennes" je ne les ai pas gouté assez souvent pour me faire une idée définitive.

Écrit par : Chris Feb 9 2010, 12:53 PM

Et bien, hier soir j'en ai regouté une, restée en cave depuis presque une année dont une quinzaine de centilitres manquaient à la bouteille, ce qui l'a bien oxygénée.
Résultat: la grande absinthe a "bouffé" cette odeur déplaisante de "cumin?" qu'elle avait à l'ouverture, ce qui me rebutait tant! Vraiment une grande surprise, elle est vraiment excellente!! .. blink.gif

Écrit par : duvallon Feb 9 2010, 02:08 PM

Citation (Boggy @ Oct 9 2009, 05:52 PM) *
à 1:1 le Veronica est très en avant

à 1:2 le Veronica mène au pontica


Mais pourquoi fourre-t-on les absinthes avec de la véronique ?
En coloration passe encore...
Mais pour les blanches, le parfum sauvage de la grande absinthe est si délicat (je ne parle pas de l'amertume) à capturer, que je trouve dommage de le masquer avec la véronique. C'est un peu comme ceux qui chargent trop leur absinthe en menthe. On ne sent plus que la menthe.
Mais bon, cela ne me regarde pas. Chacun fait comme bon lui semble.

Écrit par : Boggy Feb 9 2010, 03:53 PM

Exactement. Les endroits de Veronica et de mélisse sont dans la macération.

Écrit par : Hugue Racine St-Pierre Feb 10 2010, 04:44 PM

Pour la melisse Boggy je l'aime bien distillé personnellement. J'aime les absinthe qui contienne de la melisse en coloration. Mais coloré seulement avec Hysope et petite absinthe donne une absinthe qui est plus épicé voir plus herbale au goût. Le côté fruité-citronné de la mélisse coloré est génial. Mais la diversion peut-être interessante parfois.

Propulsé par Invision Power Board (http://www.invisionboard.com)
© Invision Power Services (http://www.invisionpower.com)