Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète : verre "lyonnais", verre "pontarlier"
Forum du Musée Virtuel de l'Absinthe > LA COLLECTION D'ANTIQUITÉS SUR L'ABSINTHE > Discussions sur la collection d'antiquités
parfaitelumiere
Bonjour à tous.
J'ai lu çà et là que le verre pontarlier a une dose bien marquée, avec vraisemblablement un étranglement sur le haut.
J'ai lu ailleurs que le verre lyonnais a une boule qui doit être pleine si j'ai bien compris?!
Mais qu'en est il des formes intermédiaires, s'agit il de verres lyonnais, mais à dose fonctionnelle, ou de verres pontarlier a dose un peu plus discrète?
J'ai essayé à partir d'images du net de reconstituer les extrêmes, d'un verre quasi à dose pleine (pas trouvé de vrai lyonnais pour la photo) au pontarlier trapu à dose énorme (13,5cm environ de haut le plus petit, et 15cm le plus gros)

Cliquez pour voir le fichier-joint

A partir de quel modèle peut on considerer que le verre est lyonnais, ou pontarlier, ou autre modèle et dans ce cas quel est le nom.
Les variables que j'ai remarquées sont les suivantes:
-hauteur totale
-proportion buvant-dose
-forme de la dose (boule-cône)
-longueur du pied sous la dose
on pourrait aller d'un extrême avec une toute petite boule sur un grand pied et un gros buvant, à l'extrême inverse dose conique quasi aussi grosse que le buvant, pied reduit au strict minimum.
J'aurais tendance à penser qu'n joli pontarlier a une dose de la moitié de la hauteur du buvant environ, avec un bas conique s'enfoncant assez loin dans le pied, et donc un pied très réduit en hauteur.
En vient donc une question, enfin deux, quels sont ces verres, et quel est celui-là:
Cliquez pour voir le fichier-joint
Cliquez pour voir le fichier-joint


Lord Henry
Tu aurais pu rajouter les pontarlier "boule" et les pontarlier italiens.
En général ce sont les collectionneurs qui ont donné les noms aux verres pour les différencier.
Les catalogues employaient d'autres termes à l'époque.
Tes deux verres sont des pontarlier. Sur ta dernière photo, tu as un verre à dose ou à réservoir. Ces doses étaient plus ou moins creuses selon le souffleur. Effectivement, le Lyonnais a une dose pleine. La différence entre ces 2 types de verre est parfois mince (premier verre à gauche sur ta première photo).
parfaitelumiere
Ca serait interessant de savoir les noms originaux, ça devait surement être qqch genre "verre à dose 1, 2 ou 3, verre à dose à cotes plates 1, 2 ou 3" etc...
Donc la forme de la dose, ronde ou pointue, et son volume font que le verre passe en pontarlier ou en verre à dose sans specification?
Marc
C'est pas simple en effet. Pour ma part (et vu que tous les verres de la première photo viennent de mon site Absinthe Originals), je ne considère même plus les verres "Lyonnais" comme des verres à absinthe car culots pleins. Il me reste donc les verres "Pontarlier" avec leur étranglement spécifique et leur dose conique, et les verres "réservoirs", c'est à dire tous les autres.
Ex : http://www.absintheoriginals.com/glasses.html
Marc
Tiens regarde ce qu'est un verre Lyonnais pour la verrerie Croismare :

parfaitelumiere
J'ai essayé de prendre un maximum de photos sur ton site, d'abord parce qu'elles sont correctes, ensuite parce qu'on a un angle de vue et une dimensions à peu près constante pour la comparaison.
J'ai remis à l'échelle, en fonction des dimensions disponibles.
Donc le "pontarlier " est au final une variante de forme, mais c'est l'affiche pernod qui lui donne ce "prestige"...
J'etais parti du principe que ce type de verre est concu pour doser l'alcool au niveau du culot, et l'eau jusqu'en haut des tailles.
Sur ma série de 4 verres à dose, que je nommais à tord "lyonnais", un des verres est quasiment ok pour le dosage comme je le décris plus haut, mais je dois mettre à peine plus d'alcool.
Les autres ont des doses un peu plus petites, même si on est loin de la boule pleine en verre.
Il me semble qu'un pontarlier equilibré doit permettre de doser correctement rien qu'à l'oeil, j'aurais tendance à decrire les rapports corrects comme ⅓ dose ⅓ taille ⅓ haut du buvant, et un diametre de dose à peu près à la moitié du diametre du buvant en haut, le bas du buvant etant à peu près aussi gros que la dose.
En gros, le quatrième verre de la premiere photo serait le plus sympa à mon goût.
Beaucoup de pontarlier modernes ont une dose énorme et un buvant riquiqui, ça doit être plus compliqué pour doser, non?

Ah oui le nom est totalement différent!
Marc
Citation (parfaitelumiere @ Oct 26 2017, 12:37 PM) *
Donc le "pontarlier " est au final une variante de forme, mais c'est l'affiche pernod qui lui donne ce "prestige"...

Exactement, ce nom provient uniquement du chromo Pernod Fils.

Quant au dosage des verres, partant du principe qu'ils sont soufflés à la bouche, sans moule, ils sont tous différents, donc je ne me fis ni à la dose (plus ou moins remplie de verre selon le talent du verrier) ni aux tailles qui ne sont que purement décoratives. Je trouble approximativement, je goûte, et je rajoute de l'eau si besoin.
parfaitelumiere
oui c'est à force que j'ai pris l'habitude de me fier à ces details sur mon verre avec la plus grosse dose, vu que ces details correspondaient à peu près à ce que je voulais en goût, du coup je me suis dit que c'est possible qu'à l'origine les indicatios (dose ou trait ou cordon) et hauteur des tailles correspondent, du moins sur cette morphologie de verre car beaucoup n'ot pas de tailles, ou pas avec ces proportions.
absenta
Il faut également prendre en compte le degré d'alcool. Si tu prends une dose de 3 cl avec une absinthe à 50% ou une absinthe à 72% tu ne rajouteras pas la même quantité d'eau. Donc à dose égale, l'ajout d'eau peut également varier.
Marc
c'est exact aussi, et à l'époque déjà il existait des absinthes à 50% ou 72%
parfaitelumiere
jusqu'à maintenant je n'ai acheté que des absinthes à environ 68°
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'informations, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2019 Invision Power Services, Inc.