Le Musée virtuel de l'absinthe - Le monde de l'absinthe et des antiquités liées à l'absinthe. Cuillères à absinthe, verres, carafes, fontaines, livres, affiches sur l'absinthe.
PLANTES POUR L’ABSINTHE II - LA CULTURE À PONTARLIER
Bien que l’anis vert soit cultivé essentiellement en Espagne et dans le sud de la France, et que le fenouil de Florence
provient d’Italie, les 4 autres plantes principales composant une absinthe de Pontarlier sont toutes cultivées dans la
région : la grande absinthe (Artemisia Absinthium), la petite absinthe (Artemisia Pontica, ou absinthe Romaine), la
mélisse (connue sous le nom de citronnelle) et l’hysope.

La grande absinthe est l’ingrédient distinctif qui donne à l’absinthe son caractère unique et qui peut être trouvé à l’
état sauvage sur les bords de routes dans la région du Doubs ainsi que sur les flancs des montagnes environnantes.
Avec la récente renaissance et la re-légalisation de l’absinthe, ainsi que les besoins croissants des distilleries François
Guy et Emile Pernod de Pontarlier, elle est une fois de plus cultivée à l’échelle commerciale, et plusieurs nouveaux
champs sont en production. A côté de cela, de plus petites plantations commerciales ont aussi commencé la culture
des 3 plantes caractéristiquement utilisées dans la coloration : la petite absinthe, la mélisse et l’hysope.

Il semble approprié de citer ici un extrait de l'"
Éloge de la très précieuse liqueur d’Absinthe", d’Ernest Tisserand de
1922, un mémoire élégiaque de la période absinthe :

Il n’est pas de nom plus doux que deux des plantes dont se distille la clémente liqueur. Et je ne sais au monde
plantes plus vivides et plus fières. C’est la fleur même de l’hysope nerveuse, le fenouil où se grillent les surmulets des
rois, la mélissa qui rend des couleurs aux femmes pâmées, l’anis qui fait les nourritures retentissantes, l’angélique qui
met des bâtonnets de joie dans le pain d’épices des enfants, la badiane que les mandarins cultivent comme les
hollandais font leurs tulipes, la coriandre qui blanchit la salive, la menthe qui boute l’amour, l’origan qui fait briller les
yeux des pucelles, et c’est l’absinthe enfin, la grande absinthe out la petite, parure chaste des montagnes et des
rivages marins, fille des grand vents purs, blé des espaces vierges, emblème de la liberté farouche.
Un champ d’absinthe d’un an dans
le village de La Rivière Drugeon, à
une demi-heure de Pontarlier. On
pense que ce champ en particulier
était lui aussi dédié à la culture de l’
absinthe avant l’interdiction – Il est
immédiatement adjacent à une voie
de chemin de fer abandonnée, qui,
un siècle plus tôt, allait directement
à une voie de garage de l’usine
Pernod Fils.
Un autre champ nouvellement planté, à la lisière de la zone industrielle de Pontarlier. Afin de conserver l’humidité et d’éviter les
mauvaises herbes, les jeunes plants sont élevés sous des baches de plastique noir. Cliquez sur les images pour agrandir.
A La Rivière Drugeon, hors de Pontarlier, l’absinthe pousse à l’état sauvage sur les bords des jardins et des routes. Ceux-ci sont
des plants adultes en bourgeons, en terme commercial ‘prêts pour la récolte’. Cliquez sur les images pour agrandir.
Dans l’esprit de renaissance d’une
ancienne tradition, une fête des
moissons se tient chaque année en
juillet à Pontarlier – parmi les
festivités, une charrette remplie d’
absinthe tout juste séchée défile dans
les rues, et les tiges sont distribuées à
la population rassemblée.
Le magnifique et délicat plant de petite absinthe, plus petit à tous les égards que son célèbre cousin, et plus difficile
à cultiver, tant le plant est peu vigoureux.  Beaucoup moins amer que la grande absinthe, il est principalement utilisé
dans l’étape de coloration. Cliquez sur les images pour agrandir.
Jeunes plants de mélisse – de la famille des lamiacées. Cliquez sur les images
pour agrandir.
Une autre plante pour la coloration de l’absinthe – l’hysope. Il en émerge de petites fleurs bleues lorsque les plants
deviennent adultes – signe que les tiges sont prêtes pour la récolte. Cliquez sur les images pour agrandir.
Plantes de l'absinthe I Plantes de l'absinthe II
Affiches Alambics Bouteilles Brouilleurs Carafes Carte postales Cuilleres à absinthe
Divers Fontaines Herbes Livres et journaux Papeterie - Catalogues, Factures, Photos Pichets d'absinthe
Plaques Pontarlier Pyrogenes Rituel Verres d'absinthe
Accueil Histoire et questions fréquentes Fabrication d'Absinthe Boutique d'antiquités sur l'absinthe Forum Français et Anglais Liens Contact
Copyright © 2002 - 2021
Aucune image ou texte ne peut être reproduit ou employé, sous aucune forme, sans une permission écrite du propriétaire de ce site web.